La recherche fondamentale et la recherche clinique sont importantes pour l'amélioration des connaissances et donc des résultats des transplantations d'organes. Les résultats de cette recherche réalisée au CHU de Liège sont présentées et publiées à de nombreuses occasions. La liste est présentée  ici sur Orbi, le dépôt des publication de l'Université de Liège.

Les grands axes de recherche en transplantation d'organes sont au CHU de Liège:

- les donneurs d'organes en arrêt circulatoire, pour tous les organes y compris le coeur;
- les cancers primitifs et les métastases du foie
- les lésions des greffons suite à l'ischémie - perfusion
- les hépatites virales
- les hépatites fulminantes
- l'induction de la tolérance et la diminution du rejet par l'utilisation de cellules souches mésenchymateuse.

Il est possible que lors de votre inscription en liste d'attente, ou le jour de votre greffe, un médecin vous propose de participer à une étude clinique nationale ou internationale. Vous ne serez jamais inclus dans une étude sans en être pleinement informé, ni sans avoir signé un formulaire de consentement ("consentement éclairé"). Ces études sont bien évidemment discutées de manière collégiale, et leur protocole est soumis au comité d'éthique du CHU de Liège, voire à des comités d'éthiques nationaux ou internationaux pour des études de grande échelle.

En collaboration avec le service d'hématologie (Pr Yves Beguin), le service de transplantation d'organes du CHU de Liège est pionnier dans l'utilisation des cellules souches mésenchymateuses après transplantation de foie ou de rein. Ces cellules permettraient de diminuer l'incidence des rejets et d'induire une tolérance. 
Infusion of third-party mesenchymal stem cells after renal or liver transplantation: a phase I-II, open-label, clinical study (EudraCT 2011-001822-81) .
Cette étude a fait l'objet de grants du CHU de Liège, de l'Université de Liège et de ESOT (European Society for Organ Transplantation). Les résultats de la partie "greffe hépatique" de cette étude ont été publiés dans le numéro de juillet 2017 du Journal of Hepatology et les résultats pour la partie rénale dans le numéro de mars 2019 de Kidney International. Ces articles sont disponibles sur Orbi.

En collaboration avec le service de médecine nucléaire (Pr Roland Hustinx), le rôle du PET Scan en transplantation d'organes est particulièrement étudié. Le PET Scan est évalué pour son rôle potentiel dans le diagnostic non invasif du rejet de la greffe de rein.

Autre exemple de recherche au CHU de Liège, le cancer du foie ou hépatocarcinome. L'équipe du CHU de Liège est investigateur principal d'un projet national évaluant le PET scan comme facteur de pronostic de la récidive dans la greffe hépatique pour hépatocarcinome. Ce projet de 4 ans est financé par la Fondation contre le Cancer.

Activités scientifique 2012

La recherche scientifique n'est pas possible sans aide financière. Si vous désirez faire un don spécifique pour la recherche en transplantation d'organes, vous pouvez le faire au CHU de Liège, Sart Tilman B35, B4000 Liège, à la
Dexia banque bvd Pachéco 44 1000 Bruxelles
BIC : GKCCBEBB, 
IBAN : BE35 0910 0898 3037
avec la communication: Compte CNB 4107: Don Recherche Transplantation 

Recherche 1