Transplantation d'organes & COVID 19: 

Ce 27 mai 2021, la Société de Transplantation (TTS) a publié ses nouvelles recommandations concernant la vaccination COVID chez les transplantés !

                                                Coronavirus

RECOMMANDATIONS DE LA TTS: "Le faible taux de réponse en anticorps après vaccination des patients transplantés est préoccupant, mais pas inattendu, car les receveurs d'organes ont également des taux plus faibles de réponses immunitaires à d'autres vaccins. Des données supplémentaires sont nécessaires pour évaluer les réponses des lymphocytes B et T chez les receveurs d'organes après la vaccination contre SRAS-CoV-2 et pour d'évaluer l'efficacité du vaccin, en particulier pour la protection contre le COVID-19 sévère. L'expérience antérieure de la vaccination antigrippale chez les patients transplantés a démontré une réduction des maladies des voies respiratoires inférieures liées à la grippe et des hospitalisations malgré une faible réponse en anticorps. Bien que des cas de COVID-19 après une vaccination partielle ou complète chez les receveurs d'organes puissent survenir, il est important de reconnaître que nous pouvons prévenir davantage de cas ou réduire leur gravité grâce à la vaccination. Par conséquent, nous vous déconseillons fortement de conclure que le faible taux de réponse des anticorps à la vaccination contre le SRAS-CoV-2 entraînera une réduction de l'efficacité clinique, jusqu'à ce que plus d'informations soient disponibles. Ces résultats ne doivent pas inciter ou encourager une réticence à la vaccination chez les receveurs d'organes."

Les patients immunodéprimés sont connus pour avoir une excrétion virale prolongée du virus à réplication active, qui peut favoriser le développement de virus variant. De plus, il existe des données suggérant des résultats moins bons chez les receveurs d'organes souffrant de COVID-19 par rapport à la population générale. L'effet de la vaccination sur la durée de l'excrétion virale et les résultats cliniques restent inconnus pour cette population.
En attendant que des données plus complètes soient disponibles, nous vous recommandons instamment:
- la vaccination pré-transplantation de tous les candidats en priorité chaque fois que possible;
- la poursuite de la vaccination contre le SRAS-CoV-2 chez les receveurs d'organes et priorité pour la vaccination des membres de leur ménage et des soignants afin de réduire le risque d'exposition pour ces patients vulnérables;
- la poursuite d'un régime d'immunosuppression stable au moment de la vaccination pour éviter le risque de rejet d'organe jusqu'à ce que des données plus complètes soient disponibles;
- l'adhésion continue de tous les receveurs d'organes aux mesures de protection, y compris le masque et la distanciation sociale, quel que soit le statut vaccinal."

Faites vous donc vacciner contre la COVID 19, dès que vous le pouvez, avec le premier vaccin dont vous pourrez bénéficier.Et n'oubliez pas que toutes les vaccinations avec des vaccins non vivants (grippe, tétanos, pneumocoque...) sont également vivement conseillées chez tous les patients transplantés, et qu'elles paraissent particulièrement importantes cette année !!! Profitez votre prochaine visite chez votre médecin traitant pour lui en parler et vérifier vos vaccinations avec lui.

D'autre part, notre centre participe à des travaux scientifiques nationaux et internationaux visant à mieux connaître les effets de ce virus chez les patients transplantés. Nous restons en contact continu avec les autres centres de transplantation de Belgique, avec la Société Belge de Transplantation, et les différentes sociétés scientifiques internationales de transplantation. En cas d'information importante pour les patients greffés, elles seront publiées sur cette page de ce site ou sur la page "actualités".

Les équipes médicales et infirmières des Services de Transplantation du CHU de Liège